• Accueil
  • affaire 3.14
  • La pièce a abordé plusieurs thèmes ; donner trois thèmes dont l’abord vous a plu et pour le n°1 détailler.
Chapitre complet pour impression

Dans la même rubrique...

La pièce a abordé plusieurs thèmes ; donner trois thèmes dont l’abord vous a plu et pour le n°1 détailler.

Le raisonnement par récurrence
  • Le sujet qui m’a le plus intéressé était le raisonnement par récurrence, puisque c’est un chapitre que nous sommes actuellement en train d’étudier en classe. Cela a pu nous donner quelques rappels par rapport à ces notions de suites.
  • l’idée de présenter cela et d’ensuite vérifier, c’était un moment bien réfléchi.
  • c’était ce que l’on voyait en ce moment en classe.
  • on avait déjà abordé ce thème en cours, du coup j’ai tout compris ! 
  • parce que je n’en avais jamais entendu parler
  • Le scénario mis en place avec le compte à rebours avant l’explosion et l’énigme à résoudre pour trouver le mot de passe d’annulation était original et plein de suspense. La fin est aussi comique avec le mot de passe à taper sur l’ordinateur et l’ordinateur à l’extérieur de la cellule.
  • car il mettait en place un suspense comique. 
  • Dans la pièce cette partie arrive à la fin, ils doivent résoudre un problème qui nécessite l’utilisation d’une suite récurrente, c’est à dire qu’on a besoin du terme précédent pour la calculer. 
  • car nous sommes en train d’étudier les suites en classe et j’ai aimé le contexte dans lequel ils l’ont placé. De plus l’explication était claire.
  • J’ai trouvé l’image de la file d’attente pour le raisonnement par récurrence assez bien trouvée puisque je n’avais jamais réellement réfléchi à la démonstration de ce théorème.
  • car c’est une notion nouvelle en Terminale S que nous avons vu en cours et j’ai trouvé très intéressant la façon dont elle a était expliquée.
  • car ils devaient résoudre le raisonnement rapidement. En effet au début il paraissait difficile mais en les suivant faire cela était beaucoup plus facile.
  • car on n’avait jamais vu cela mais on a pu en partie comprendre le raisonnement.
  • le cinéma.
  • c’était nouveau.
L’infini
  • Ce thème m’a également beaucoup captivée, car c’est une notion abstraite que nous n’abordons pas forcément souvent en cours de Mathématiques.
  • c’est un sujet qui m’intéresse.
  • On en parle très peu, alors que c’est un terme pourtant assez abstrait et difficile à comprendre parfois. J’ai trouvé ça intéressant.
  • Je trouve intéressant la relation/le paradoxe entre l’infini (tout) et 0 (rien)
  • la manière dont le comédien a expliqué m’a permis de simplifier quelques notions dans ma tête.
  • la manière dont il est exprimé donne envie de s’intéresser aux mathématiques : « le rien mène au tout »
  • la manière d’aller là où on ne peut pas aller, la manière d’aborder ce qui est incommensurable.
  • c’est une notion compliquée à appréhender qui était ici abordée de manière humoristique mais instructive.
  • car cela permet de s’interroger sur les limites de la recherche.
  • car c’est quelque chose qui est abstrait et difficile à cerner : c’est difficile de se dire qu’une suite de nombres ne s’arrêtera jamais, c’est troublant.
0=1
  • J’ai bien aimé cette approche, parce qu’elle montre qu’il faut expliquer jusqu’au bout un raisonnement, car même un faux résultat a une signification.
  • j’aimais bien ce thème parce que les acteurs ont expliqué plein de choses compliquées pour qu’à la fin on se rende compte que le résultat est bizarre. En plus en contrôle j’ai déjà obtenu des résultats de ce genre (3=0…)et je ne comprenais pas du coup alors je barrais sur ma copie.
  • en faisant une explication sur une équation qui était basique, mais qui est « interdite » dans ce monde …
  • car une véritable intrigue s’est mise en place autour de cette question. J’ai trouvé cela très intéressant que chaque protagoniste argumente sur son point de vue et ça m’a permis de comprendre pourquoi tout simplement 0 = 1
  • Monsieur Pi a réussi à démontrer avec simplicité que 0 était égal à 1 et en voyant les réactions des autres acteurs, cela m’a fait rire. Ils étaient à la fois embrouillés par ses calculs et énervés car ils disent que cela est impossible alors que Pi l’a démontré.
  • il permet de remettre en doute une des premières lois mathématiques mais également de se rendre compte que tout est tangible, qu’il suffit de voir le problème d’une autre façon pour que la solution soit différente. C’est un thème qui montre bien le côté abstrait des mathématiques. 
  • car bien que ce principe soit basique il est assez abstrait et il est donc intéressant de le redécouvrir de façon concrète et amusante
  • car c’est totalement faux mais il l’a démontré.
La division par zéro
  • parce qu’ils ont réussi à expliquer pourquoi nous ne pouvions pas la faire (avec une part de fiction, certes), de façon très juste
  • car bien que j’avais déjà compris globalement pourquoi on ne pouvait pas diviser par 0, la pièce m’a permis de vraiment comprendre que quand on fait 8/0 par exemple, 0 peut être autant de fois qu’il le veut dans 8 et que donc le résultat est indéfinissable.
  • celle-ci m’a vraiment plu car les acteurs criaient « INTERDIT » en faisant le signe de la croix avec leurs mains car la division par 0 est impossible à résoudre . Je trouve que ce thème était vraiment bien cherché pour le mettre dans une pièce de théâtre.
  • j’ai aimé la façon dont le thème à été amené.
  • le fameux ’interdit’ qui m’a beaucoup fait rire.
  • je n’avais jamais réfléchi vraiment à pourquoi on ne pouvait pas diviser pas 0 et c’est tout simple mais il faut prendre le temps de se demander pourquoi on ne peut pas au lieu de l’appliquer bêtement
  • c’est un thème qui peut paraître absurde mais qui ne l’est pas. Les propriétés qu’il implique (résultats tendant vers plus l’infini, …) sont inintéressantes.
  • m’a vraiment interpellée, et m’a amenée à me questionner. car cela remet en cause quelque chose qu’on intègre en cours, et qui devient naturel pour nous, à savoir qu’on ne peut pas diviser un nombre par 0.
  • ils l’ont bien expliqué simplement en donnant des exemples pour que chaque personne comprenne bien.
  • car elle a été remise en cause et le fait que ce thème soit abordé me permettra de me rappeler que la division par 0 est « interdite ».
  • j’ai trouvé leur démonstration assez ludique, lorsqu’ils croisaient leurs bras pour signifier « interdit ».
  • j’ai bien aimé quand M. Pi a dit que la division par 0 c’est comme si on pouvait mettre 0 un nombre incalculable de fois dans le numérateur et que c’est pour cette raison que c’est impossible.
  • j’ai appris que la division par 0 est impossible car cela donne l’infini et on a du mal à se le représenter.
Le « x »
  • j’ai trouvé ça drôle et vraiment bien expliqué ! 
  • le décalage de la conversation était amusant.
  • car c’est exactement ce que me disait ma mère pour me faire comprendre les équations quand j’étais au collège.
  • le « x » change et le changement de x qui change.
  • car ils disaient que c’est un nombre quelconque et qu’il peut changer en un instantané.
  • car cela va me permettre de m’en souvenir.
1+2+3+…+300
  • on l’avait déjà travaillé en cours, j’ai donc rapidement trouvé la solution.
  • car je ne savais plus comment effectuer cette opération et cette pièce de théâtre m’a permis de m’en fournir la solution !
  • La manière d’inverser les calculs et de renverser un problème qui, aux premiers abords, semble compliqué m’a beaucoup plu. Cela nous apporte des méthodes pour le raisonnement mathématique.
  • car on l’avait vu l’année dernière en DNL.
  • j’ai trouvé ça très simple alors que l’on ne pense pas forcément à ce genre de méthode : j’ai appris une méthode que je pourrai réutiliser.
  • j’ai beaucoup aimé l’abord de ce thème car c’est quelque chose que j’ai eu du mal à comprendre lorsqu’on l’a vu en cours, mais là j’ai compris de suite, ça me paraissait logique.
  • Car on l’a évoqué en cours et cela permet de les mettre en relation avec notre monde.
  • car même si on l’avait déjà évoquée en classe je n’avais pas eu le temps de bien comprendre.
  • car c’est une question de raisonnement et j’aime bien le raisonnement.
  • car bizarrement je ne me rappelais plus du cours sur celui ci mais surtout car c’est la séquence qui m’a fait le plus rire. 
  • car c’était sous forme d’un problème mathématique comme ceux des contrôles mais avec plus d’action.
  • car ils ont créé une formule pour éviter d’écrire le calcul entier en moins de trois minutes.
Racine carrée
  • Il a expliqué ce qu’est une racine carré, et à un moment il dit que la racine carré de 9 peut être égale à 3 et -3 mais qu’on avait décidé qu’elle était égale à 3 car une chose ne peut pas être égale à deux choses.
  • j’ai appris de nouvelles choses notamment pourquoi on ne pouvait pas faire la racine carrée d’un nombre négatif.
  • L’explication de la signification de la racine carrée est utile, car il est facile de mal la comprendre. De plus cette explication est un principe général qui s’applique à d’autres fonctions (log…).
  • car j’ai compris quelque chose que je n’avais jamais compris.
  • comme quoi il y a des choses interdites ( nombre négatif ).
Repérage d’un point, abscisse, ordonnée
  • car je trouve que ce sont des choses qui ne sont pas très claires à expliquer et même pas très claires pour nous et ça m’a donc permis et comprendre et d’apprendre des choses.
  • car ils ont redéfini ce qu’étaient l’abscisse et l’ordonnée.
  • le fait qu’il ne faut pas oublier qu’un point est relatif et qu’une position d’un point n’est pas juste au centre mais au centre par rapport à quelque chose Et également, l’explication de ce qu’est l’abscisse et l’ordonnée, que ce sont des nombres qui mesurent une longueur et pas juste des axes. 
  • car c’était comique.
  • car c’est vrai que nous avons inventé des notions pour nous repérer.
Raisonnement par l’absurde
  • parce que le raisonnement par l’absurde je trouve ça assez compliqué, mais comment ils ont présenté la chose, j’ai trouvé que c’était vraiment simple et c’était drôle donc j’ai bien aimé .
  • car il faisait appel à la physique.

Mais aussi :

  • Le troisième thème qui m’a le plus plu était celui en rapport avec les forces (la gravité, etc.), c’est une notion très intéressante de Physique.
  • la chanson sur la dérivée car elle était bien mise en scène avec les acteurs figés qui se mettent à chanter.
  • la notion de fonction croissante.
  • la notion de limites.
  • la question de l’identité des nombres était également très intéressante, surtout qu’elle peut s’appliquer aux humains et particulièrement aux adolescents. 
  • Einstein et l’ascenseur.
  • F = m x a.
  • Par contre je n’ai pas tout compris lorsqu’il a parlé de l’abscisse.

Retour à l’article principal

Connexion